Fabriquer en France : le pari de l'avenir

Fabriquer en France : le pari de l'avenir

UN CONSTAT AMER

Cet article commence avec un constat simple mais désolant : si on regarde les biens de consommation autour de nous, il est très difficile d'en trouver qui sont fabriqués en France. Le monde du van n'échappe pas à à la règle, la majorité des produits sont fabriqués à l'autre bout de la planète.

Nous sommes tous les deux issus de la formation d'ingénieur par apprentissage, dans des écoles françaises, avec des entreprises françaises. Si nous voulons trouver du boulot dans l'industrie et qu'il en soit de même pour les générations futures, il faut inverser la tendance de la délocalisation. C'est pour cela que, dès que nous avons commencé à développer le porte-matériel, nous avons voulu le fabriquer en France.

DES RÉTICENCES

Seulement voilà, quand nous en avons parlé avec des personnes qui nous accompagnent sur le projet, les réactions ont été négatives : "Si les autres font sous-traiter à l'étranger, il y a bien une raison", "Vous allez vous retrouver avec un produit deux fois plus cher et là, vos principes ne pèseront pas bien lourd". Et c'est vrai que le made in France, ça a un coût élevé.

Comme nous sommes tous les deux diplômés d'une formation technique, nous avons dû nous former pour apprendre à créer une entreprise. Lors d'un cours de stratégie, un professeur nous a parlé d'un principe qui nous a marqué : quand on créé une boîte, si on veut avoir une chance de réussir, on doit retrouver l'ADN des fondateurs dans les valeurs de l'entreprise. Nous avons bien intégré ce principe et nous avons réalisé qu'il serait impossible pour nous, de se réveiller tous les matins pour travailler sur un projet qui n'est pas en accord avec nos valeurs.

LES VALEURS DE LA SKEP

Nous voulons faire partie des entreprises qui relocalisent la production en France, nous pensons que le modèle qui consiste à sous-traiter le moindre effort de production, pour une question de coût, n'est plus viable. Et ce pour plusieurs raisons : la crise de la covid-19 nous a montré les limites d'une économie totalement mondialisée, les problématiques climatiques ne cessent de s'alourdir et les consommateurs sont de plus en plus sensibles au sujet de la relocalisation.

Pour une entreprise, il est difficile de parler de ces sujets sans tomber dans la parodie ou être accusé de faire du greenwashing. Nous avons donc décidé de partir d'un principe très simple : si tu veux voir le monde changer alors commence par le faire à ton échelle. Cette échelle s'appelle la SKEP et nous avons décidé de faire produire le porte-matériel en France. De la conception, au calcul, en passant par la découpe, le pliage, le lasertube, le soudage, l'usinage, les traitements, la peinture, l'assemblage... que du français.

UNE COMMUNAUTÉ AU TOP

Quand nous vous l'avons annoncé, ça a été un vrai soulagement de voir vos réactions et de comprendre qu'on avait fait le bon choix : "Vous avez raison de faire du made in France", "C'est bien de faire ça dans le coin..."," Faut ce qu'il faut, c'est bien les gars !". Au final, ce que nous pensions être un compromis pour rester en adéquation avec nos valeurs est devenu un de nos atouts majeurs.

Aujourd'hui, nous pouvons rendre visite à nos fournisseurs rapidement, les joindre facilement. À chaque coup de fil, j'ai le droit à un "Salut Pascal... Oui aucun souci... J'ai peut-être une idée pour améliorer ton module...". Et là, pas de risque que nos pièces restent bloquées dans le canal de Suez ou à la frontière de l'Europe. Cela allège le bilan carbone, évidemment, mais permet également de réduire les délais et nous n'avons pas à rougir, ni de la qualité du porte-matériel, ni de sa provenance.

Nous pensions devoir faire un choix entre, le pragmatisme des chiffres en délocalisant, ou l'idéalisme du cœur en fabriquant en France. Mais finalement, pour nous, faire français, ce n'est pas qu'un choix du cœur. Non, le made in France, c'est un choix de raison, c'est la meilleure décision à prendre pour permettre au porte-matériel de tenir toutes ses promesses !

Pour symboliser cette importante décision pour la SKEP, nous avons décidé de faire évoluer notre logo.